Berlin, East-side Gallery.

Berlin :

Jazz, rock, batterie, musique électro- expérimentale...

Berlin… une cité cosmopolite où souffle un vent de liberté et de créativité…

Seza au travail...

8 Juillet 2013 : à peine arrivés, nous croisons  les colombiens de  Monsieur Périné  qui, à vélo, s’accordent une ballade touristique dans les rues de la ville! Comme le monde est petit.

Sans plus attendre, nous parcourons l’East-Side Gallery, ce segment du mur de Berlin encore intact sur 1300m. Cette portion, après la chute du mur, a été mise à disposition de 20 artistes plasticiens venus du monde entier qui ont pu s’exprimer sur la thème de la liberté, un bout d’histoire est devant nous. …

Grégorio...

C’est ici que nous rencontrons Gregorio, il joue de la batterie du matin au soir avec le mur en toile de fond. Les touristes s’arrêtent, séduits. Il rentrera bientôt en Italie où une tournée avec son groupe de rock l’attend… Un rendez-vous est pris, nous immortalisons Grégorio en peinture et sculpture le lendemain…

Vincent Fonf et Grégorio Angelucci...

Vincent Fonf devant le mur de Berlin...

Au Sowieso, le petit théâtre de musicien..

Johannes Bohmer...

10 Juillet 2013 : Alors que nous venons de parcourir la ville à la recherche de lieux de concerts, nous sommes un peu dépités car de nombreuses adresses qu’on nous avait données n’existent plus. Nous faisons une pause dans un restaurant à poissons histoire de reprendre un peu courage lorsqu’ un jeune homme vient s’asseoir à côté de nous , puis un second arrive avec un étui à contrebasse ! Nous sautons sur l’occasion pour nous présenter et faisons connaissance ; ils forment un trio, Max Leiß à la basse, David Molina à la guitare, Johannes Böhmer à la trompette, de jeunes musiciens de jazz professionnels,  et donnent un concert dans le café-concert à côté, le Stadler ! Ils nous convient sans hésiter et nous sommes ravis…. C’est dans une ambiance intimiste et conviviale que se déroulera le concert. Nous faisons connaissance avec Jonathan Lindhorst, saxophoniste, invité de Johannes sur le concert,

Johannes Bohmer trio au Café Stadler...

il nous donne rendez-vous pour la fin de semaine, il nous fera alors découvrir La Escalera ….                               

11 Juillet : Nous nous dirigeons vers Neukoln, quartier Sud de Berlin, au Sowieso, club de musique expérimentale. Au Sowieso, le lieu est original,  la scène forme un petit théâtre…

Le patron, qui ne nous attend pas, est sceptique, il hésite…Il finit par nous inviter à venir le lendemain pour Olympian Gossip, un groupe Italien de musique électronique expérimentale composé de trois musiciens, l’une au micro et au clavier, l’un au trombone, le dernier à l’ordinateur. Dans un silence méditatif, nous découvrons un univers  propice à l’imaginaire et à la rêverie, les pinceaux dansent au son des larsens  et des improvisations vocales, c’est une expérience inoubliable !. Le patron s’est détendu et nous invite déjà à revenir…

Olympian Gossip au Sowieso...

A la sortie du Sowieso, nous sommes interpellés par Chris, le patron d’un petit café. Il organise une soirée DJ- punk le lendemain, il nous invite, nous y serons…Chez Chris, l’ambiance est bon enfant ; aux platines : Kurt, peintre en bâtiment le jour et DJ la nuit. Quelques danseurs aux  chevelures crêtées tanguent au rythme de la musique…

Soirée punk..

La population du café est un savant mélange d’étudiants, de punks avec leurs canidés et de gens du quartier venus passer la soirée. Il ne faut pas oublier le chien de Chris, tendre molosse au yeux vairons, qui tente de faire une sieste au milieu des fêtards..

Vintage Oldie Band...

13 Juillet : direction Berlin Ouest, les quartiers chics, le Vintage Oldie Band nous attend au Alt Berliner Salon, brasserie traditionnelle. Ces musiciens Berlinois, quinquagénaires pleins d’énergie nous emmènent jusqu’au bout de la nuit, ils font danser leur public enthousiaste sur des reprises de pop-rock.. Un serveur du lieu, Léon , nous invite à boire un verre avec lui après le service… Léon, d’origine nigériane, a dû quitter son pays. Artiste politique opposant au pouvoir en place il commençait à être sérieusement inquiété, il est donc venu se réfugier à Berlin. Artiste reconnu, il compte ouvrir un café- galerie d’art prochainement.

Jonathan Lindhorst trio..

14 Juillet : Pour terminer, nous retrouvons Jonathan à La Escalera à Friedrichshain : Restaurant Mexico-Espagnol, café-concert, Galerie d’art, Librairie, maison de quartier,... difficile de décrire cet endroit et tant mieux. Ici l’ambiance est très agréable, les gens dansent et réagissent avec enthousiasme. Dans le public, il y a des visages typés très mexicains, c’est ici que se réunit la communauté hispanique de Berlin.

Guitariste du vintage oldie band...

Après le Concert, Jonathan nous emmènent dans un bar de nuit à deux pas, ici se côtoient des artistes, des skates-boarders, des étudiants le tout dans un décor de fin du monde très chaleureux …

 

15 Juillet : Nous faisons escale à Hanovre où nous donnons rendez-vous à Ricardo Laubinger pour un dernier au-revoir et c’est ainsi que nous quittons l’Allemagne.

Nous partons pour de nouvelles aventures…

Danseuse punk..

Kurt au platine, soirée punk...

LA ESCALERA...

Devant le mur, un ami de Grégorio..

Seza devant le mur...